Logo Vipress
publicité
VIPress.net - ARCHIVES - L'Echo du Solaire - NOUVEAUX PRODUITS - PUBLICITE - CONTACT NEWSLETTER GRATUITE
   
TABLEAU DE BORD
Espace BUSINESS
Conjoncture
Semiconducteurs
Passifs, écrans, cartes et modules, CAO, mesure
Sous-traitance
Distribution
Clients OEM et infos générales
Espace PRODUITS
Semiconducteurs
Capteurs/Opto/Mems
Passifs
Afficheurs
Logiciels
Modules & Cartes
Energie
Développement
Mesure
Production
Newsletter gratuite
version imprimable
Airbus fait le grand ménage dans ses activités défense

Défense>Aéronautique>Europe>Restructurations>Stratégie
16/09/2014 15:35:11 :

Suite à l’évaluation détaillée de son portefeuille d’activités, Airbus Defence and Space n’a retenu que les activités espace (lanceurs et satellites), avions militaires, missiles ainsi que les systèmes et services associés comme ses cœurs de métier. Les activités hors cœur de métier seront cédées. Enfin, toutes les alternatives industrielles seront explorées pour les secteurs Sécurité et Électronique de défense de la division afin d’assurer leur croissance future …
 
publicité


La division Airbus Defence and Space, qui représente 22% du chiffre d’affaires du groupe aéronautique, soit un chiffre d’affaires annuel d’environ 14 milliards d’euros avec un effectif de quelque 40 000 employés, annonce ce matin, une restructuration d’ampleur. Née du regroupement des activités de Cassidian, Astrium et Airbus Military, cette division est le numéro un européen de l’industrie spatiale et de la défense, le numéro deux mondial de l’industrie spatiale et fait partie des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense.

Mais à l’avenir, seules seront conservées en propre les activités spatiales (lanceurs et satellites), avions militaires, missiles et systèmes et services associés, des secteurs dans lesquels Airbus continuera à investir afin de renforcer ses positions.

A l’opposé, Airbus Defence and Space prévoit de céder certains secteurs d’activité ne correspondant pas à ses objectifs stratégiques. Il s’agit tout d’abord des activités de communications commerciales et parapubliques (dont les radiocommunications mobiles professionnelles ainsi que des services commerciaux de communication par satellite), qui devront trouver de meilleures perspectives de croissance en intégrant d’autres structures industrielles. En outre, Airbus Defence and Space envisage de céder certaines de ses filiales et participations, dont Fairchild Controls, Rostock System-Technik, AvDef, ESG et Atlas Elektronik.

Enfin, toutes les alternatives industrielles seront explorées pour les secteurs Sécurité et Électronique de défense de la division afin d’assurer leur croissance future et la création de valeur. En clair, des partenariats sont à prévoir pour ces activités, importantes pour le groupe, mais pas au point de les exercer seul.

Globalement, Aibus Space and Defense devrait voir son chiffre d’affaires amputé d’environ 2 milliards d’euros, à l’issue de cette restructuration estiment les analystes du secteur.
« Au vu du contexte budgétaire tendu dans nos pays domestiques et de la concurrence croissante sur les marchés mondiaux, l’examen de notre portefeuille d’activités apparaît comme un élément essentiel pour le développement futur de notre division défense et espace et l’amélioration de sa compétitivité », a déclaré Bernhard Gerwert, CEO d’Airbus Defence and Space.

« Les décisions concernant le portefeuille d’activités d’Airbus Defence and Space sont la conséquence logique de la revue stratégique d’Airbus Group de 2013. Ces décisions renforceront les atouts de la division et permettront de nous recentrer encore plus sur les cœurs de métier du groupe que sont l’aéronautique et l’espace », a renchéri Tom Enders, CEO d’Airbus Group.

La première étape dans la transformation de la division annoncée l’an dernier résidait dans la réorganisation des trois anciennes entités – Astrium, Airbus Military et Cassidian – au sein d’Airbus Defence and Space. Cette étape a été atteinte le 1er juillet 2014. La deuxième étape majeure consistait à assurer l’avenir des activités lanceurs spatiaux de la division : l’annonce, au mois de juin 2014, du projet de société commune prévu avec Safran (voir notre artile, « pour lequel les discussions progressent », entre dans ce cadre.


ÉDITION du 16/09/2014
Édition précédente
publicité
 ENTREPRISES & MARCHES
Airbus fait le grand ménage dans ses activités défense
L’équipementier automobile allemand ZF acquiert l’Américain TRW
Cobham a finalisé le rachat d’Aeroflex pour 1,46 milliard de dollars
Objets intelligents portables : un marché de 275 millions d’unités en 2019 ?
 DISTRIBUTION
TI récompense Mouser pour sa croissance en Europe
 NOUVEAUX PRODUITS
DEL blanches GaN-on-Si en boîtier 3535 à lentille intégrée
Matériau thermique ultra-conformable
-=-=-=-=-=-=-=


Accédez aux différents articles grâce au menu de droite





© VIPRESS - Soyez le premier informé !
Mentions légales