Logo Vipress
publicité
VIPress.net - ARCHIVES - L'Echo du Solaire - NOUVEAUX PRODUITS - PUBLICITE - CONTACT NEWSLETTER GRATUITE
   
TABLEAU DE BORD
Espace BUSINESS
Conjoncture
Semiconducteurs
Passifs, écrans, cartes et modules, CAO, mesure
Sous-traitance
Distribution
Clients OEM et infos générales
Espace PRODUITS
Semiconducteurs
Capteurs/Opto/Mems
Passifs
Afficheurs
Logiciels
Modules & Cartes
Energie
Développement
Mesure
Production
Newsletter gratuite
version imprimable
Huitième édition du Programme « High Tech U »à Grenoble

Filière électronique>France>Economie
08/03/2012 15:14:12 :
<
 
publicité
br> Du 6 au 8 mars 2012, STMicroelectronics, Soitec et Grenoble INP accueillent, dans le cadre du programme international High Tech U de SEMI, une quarantaine de lycéens parmi les élèves de seconde de deux lycées de l’agglomération grenobloise ; l’ambition de ce programme est de susciter des vocations de scientifiques et d’ingénieurs chez ces jeunes à travers la découverte du milieu industriel et des métiers de la microélectronique.

Il s’agit de la 8ème édition de ce programme lancé dans la région en 2007, d'abord avec une session, puis, en 2010 et 2011, deux sessions annuelles. Cette année, l’engouement est tel que trois sessions sont prévues. Ce sont plus de 100 élèves de 6 lycées de la région (de Grenoble à Pontcharra) qui bénéficient du programme. De nouveaux partenaires industriels se joignent également au projet : Minatec, CEA-LETI, Applied Materials France et IBM France.

Les élèves volontaires participent à des présentations, témoignages, jeux, exercices en équipe, visites et expériences en laboratoire chez STMicroelectronics, Soitec et Grenoble INP.
Le partenariat ainsi noué entre enseignement, recherche et industrie pour la promotion de l’enseignement scientifique et technique a déjà apporté les preuves de son efficacité, soulignent les organisateurs : une forte majorité de jeunes ayant participé aux programmes High Tech U affichent ensuite un intérêt plus grand pour les carrières des sciences et de l’ingénieur.

ARTICLE EN ENTIER

2 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour Gemalto en 2011

Carte à puce>France>Résultats financiers
08/03/2012 15:15:00 :

Gemalto, leader mondial de la sécurité numérique, publie pour l’exercice 2011 un chiffre d’affaires des activités en cours qui progresse de 7% et de 9% à taux de change constants et s’élève à 2 milliards d’euros ; le résultat des activités opérationnelles en cours s’établit à 239 millions d’euros, en hausse de 15%.

Le résultat net de l’exercice 2011 s’élève à 161 millions d’euros. Il était de 167 millions d’euros pour l’exercice 2010.

« En 2011, à mi-chemin de notre plan stratégique, nous avons clairement dépassé nos objectifs. Les segments Transactions sécurisées et Sécurité dégagent désormais une marge bénéficiaire à deux chiffres, grâce à une forte croissance et à de puissants effets d’échelle. La Téléphonie mobile a renoué avec la croissance de son chiffre d’affaires et de son résultat, bénéficiant de ses investissements en logiciels et services. Nous poursuivrons notre stratégie de transformation et d’expansion sur le marché en croissance de la sécurité numérique, et nous sommes confiants dans notre capacité à atteindre notre objectif de 300 millions d’euros de résultat des activités opérationnelles pour 2013 », a déclaré Olivier Piou, Directeur général de Gemalto.

ARTICLE EN ENTIER

Recul des ventes d’UMC en février

Semiconducteurs>Taïwan>Conjoncture>Résultats financiers
08/03/2012 15:15:41 :

UMC, deuxième (voire troisième) fondeur mondial, a publié pour février un chiffre d’affaires de 7,523 milliards de dollars taïwanais (254 M$), en baisse de 6,55% par rapport à janvier 2012 et en chute de 16,48% par rapport à février 2011 ; sur les deux premiers mois de l’année, les ventes du fondeur sont en recule de 15,96% par rapport à janvier-février 2011.

ARTICLE EN ENTIER

Nokia Siemens Networks cède encore une activité

Télécoms>Europe>Restructurations
08/03/2012 15:16:12 :

L’Espagnol CN Tetragen, une holding spécialisée dans la technologie, vient de racheter l’activité large bande fixe-mobile Expedience de Nokia Siemens Networks ; cette cession entre dans le cadre du recentrage de l’équipementier télécoms sur les réseaux et services du mobile large bande.

Nokia Siemens Networks (14 milliards d’euros de CA en 2011) est engagé dans un vaste programme de restructuration qui doit conduite à la suppression de 17 000 emplois dans le monde d’ici fin 2013, soit 23% de son effectif mondial. Le groupe prévoit dans ce cadre de supprimer 2900 postes sur 9100 en Allemagne et 1200 sur 6900 en Finlande.

ARTICLE EN ENTIER

Produits réseaux : le Canadien B&B Electronics rachète le Tchèque Conel

Télécoms>Europe>Etats Unis>Fusions Acquisitions
08/03/2012 15:16:44 :

Spécialiste canadien des produits de connectivité sans fil et filaire, B&B Electronics vient d’annoncer le rachat de Conel, une entreprise de République Tchèque spécialisées dans les routeurs et les passerelles pour connecter les réseaux cellulaires aux réseaux Ethernet et autres.

Créé en 1991, Conel emploie 73 personnes en République Tchèque.

ARTICLE EN ENTIER

ÉDITION du 08/03/2012
Édition précédente
publicité
 ENTREPRISES & MARCHES
Pas de recul mais une stabilité des investissements en équipements pour SC en 2012
Semtech rachète le Grenoblois Cycleo
131 milliards d’euros de prises de commande pour EADS en 2011
AMD abandonnerait le SOI pour le 28 nm
 NOUVEAUX PRODUITS
Huitième édition du Programme « High Tech U »à Grenoble
2 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour Gemalto en 2011
Recul des ventes d’UMC en février
Nokia Siemens Networks cède encore une activité
Produits réseaux : le Canadien B&B Electronics rachète le Tchèque Conel
-=-=


Accédez aux différents articles grâce au menu de droite





© VIPRESS - Soyez le premier informé !
Mentions légales