Logo Vipress
publicité
VIPress.net - ARCHIVES - L'Echo du Solaire - NOUVEAUX PRODUITS - PUBLICITE - CONTACT NEWSLETTER GRATUITE
   
TABLEAU DE BORD
Espace BUSINESS
Conjoncture
Semiconducteurs
Passifs, écrans, cartes et modules, CAO, mesure
Sous-traitance
Distribution
Clients OEM et infos générales
Espace PRODUITS
Semiconducteurs
Capteurs/Opto/Mems
Passifs
Afficheurs
Logiciels
Modules & Cartes
Energie
Développement
Mesure
Production
Newsletter gratuite
version imprimable
L’Europe débloque 700 millions d’euros pour développer la téléphonie 5G

Filière électronique>Télécoms>Europe>Politique>Grands Programmes
18/12/2013 15:28:11 :

La Commission européenne vient de lancer huit partenariats public-privé contractuels (cPPP dans son jargon) qui revêtent une importance stratégique pour le secteur privé européen. Ces partenariats disposeront d'une enveloppe de plus de 6 milliards d’euros d’investissements à répartir par des appels à propositions au titre du programme-cadre Horizon 2020, le nouveau programme de l’UE pour la recherche et l’innovation. Parmi ces huit priorités, on trouve aux côté du développement de la 5G, la photonique, la robotique, le calcul haute performance, les véhicules verts, les usines du futur
 
publicité


Chaque euro prélevé sur cette enveloppe devrait produire de trois à dix euros d'investissements supplémentaires pour le développement de technologies, de produits et de services nouveaux. Pour la photonique, par exemple, la commission allouera 700 M€, qui seront abondés de 2,8 milliards d’euros par les industriels.

Les huit partenariats public-privé contractuels sont les suivants (cliquez sur chaque PPP pour obtenir sa fiches) :
Réseaux 5G avancés pour l'internet du futur (5G) : intensification du développement d'infrastructures basées sur le réseau internet pour assurer des services TIC avancés à tous les secteurs et utilisateurs.
Photonique : technologie générique essentielle pour assurer notre prospérité future et composante indispensable dans de nombreux secteurs, tels que l'énergie et la santé, mais aussi les produits de consommation courante comme les lecteurs de DVD et les téléphones mobiles.
Usines du futur (FoF) : soutien à l'industrie de fabrication par le développement de systèmes et de technologies de production durables.
Efficacité énergétique des bâtiments (EeB) : renforcement de la compétitivité et de l'efficacité énergétique du secteur de la construction.
Initiative européenne «véhicules verts» (EGVI) : développement d'un système de transport compétitif et économe en ressources produisant nettement moins d'émissions de CO2.
Industrie de transformation durable (SPIRE) : utilisation rationnelle des ressources et de l'énergie dans l'industrie de transformation.
Robotique : moteur essentiel de la compétitivité des entreprises et instrument indispensable pour relever les grands défis de société que constituent, par exemple, l’évolution démographique, la santé et le bien-être, la production alimentaire, les transports et la sécurité.
Calcul à haute performance (HPC) : enjeu déterminant pour stimuler la croissance économique et la recherche scientifique en Europe.

Contrairement aux initiatives technologiques conjointes (ITC) qui sont mises en œuvre actuellement dans le cadre d'Horizon 2020, les cPPP n'organisent pas leurs propres appels mais c'est la Commission qui accorde les financements à la suite d'appels ouverts au titre du programme de travail Horizon 2020. Le premier programme de travail Horizon 2020 pour 2014-2015, publié le 11 décembre, prévoit une enveloppe approximative de 1,45 milliard d’euros pour les huit partenariats public-privé contractuels.



ARTICLE EN ENTIER

Jabil Circuit cède ses activités de SAV pour 725 M$

Sous traitance>Etats Unis>Fusions Acquisitions>Stratégie
18/12/2013 15:30:06 :

L’Américain Jabil Circuit, troisième sous-traitant mondial en électronique, vient de signer un accord pour ses activités de service-après-vente et de réparation à iQor Holdings. Le montant de la transaction est de 725 millions de dollars pour cette activité qui a représenté un chiffre d’affaires annuel de 1,1 milliard de dollars lors du dernier exercice de Jabil …

Le sous-traitant était entré sur le marché en 1999 à la faveur de l’acquisition pour 30 M$ d’une entreprise spécialisée dans les services de réparation sous garantie. Jabil a fait croître cette activité au cours des 14 dernières années, soit par croissance organique, soit par acquisitions, pour atteindre ce montant de 1,1 milliards de dollars. Mais Jabil, qui explique que cette activité est aujourd’hui concentrée sur les services de réparation de produits d’électronique grand public, estime que l’activité n’est plus en phase avec sa stratégie de « solutions de fabrication diversifiées » pour justifier ce retrait.

Cette cession va également offrir à Jabil Circuit une flexibilité financière lui permettant de saisir les opportunités de croissance externe en phase avec sa stratégie, à l’instar de l’acquisition récente de Nypro.

Parallèlement, Jabil Circuit publie les résultats de son premier trimestre fiscal. Jabil a réalisé un chiffre d’affaires trimestriel de 4,6 milliards de dollars, identique à celui du premier trimestre de l’exercice précédent, pour un bénéfice net de 117,9 M$, contre 105,8 M$ un an plus tôt. Pour le trimestre en cours, Jabil vise un CA compris entre 3,5et 3,7 milliards de dollars. Son bénéfice d’exploitation pour ces activités « cœur » devrait se situer entre 40 M$ et 80 M$, contre 177,1 M$ pour le trimestre qui vient de s’achever.


ARTICLE EN ENTIER

L’alliance M2M World lance sa première solution mondiale multi-opérateurs

Filière électronique>Télécoms>Etude de marché>Stratégie
18/12/2013 15:31:43 :

Huit opérateurs de télécommunications, présents dans plus de 60 pays et rassemblés au sein de l’alliance M2M World Alliance, viennent de dévoiler une solution qui vise à simplifier et à promouvoir l'adoption des communications machine à machine dans le monde entier …

Les principaux secteurs de croissance cernés par l'Alliance pour l'application de sa solution mondiale incluent les voitures connectées, la gestion des parcs de véhicules, les compteurs intelligents, l'électronique grand public, les consoles de jeux, les appareils électroniques portables, la télésanté et les solutions en matière de sécurité. Selon la société d’études britannique Machina Research, le nombre de connexions M2M au niveau mondial devrait passer de 2 milliards actuellement à 18 milliards en 2022.

Rien que pour le secteur de l’automation industrielle, Berg Insight évalue à 760 000 le nombre d’équipements dotés d’une connexion M2M par réseau cellulaire en 2013. Un marché qui devrait croître de 22,5% par an en moyenne d’ici à 2018, pour représenter alors 2,1 millions d’appareils industriels dotés d’une connexion M2M cellulaire. Les acteurs phares de ce secteur (Eaton, Phoenix Contact, Advantech et Kontron) ont donc tout intérêt à doter leurs produits d’automation industrielle d’une connectivité M2M embarquée, conseille l’étude. Une recommandation qui vaut pour l’ensemble des produits concernés par le machine-to-machine.

Cette solution multi-opérateurs va tirer profit de la présence conjointe des sociétés de télécommunications sur la scène mondiale pour répondre aux besoins des clients qui cherchent à déployer des solutions machine à machine à l'échelle régionale ou mondiale. Cette solution permettra aux entreprises de profiter d'une connexion intégrale dans la zone de couverture de l'Alliance aux tarifs en vigueur sur le marché. Les avantages additionnels comprennent la simplification du processus de conformité à la réglementation des marchés locaux ainsi que la possibilité, pour les entreprises multinationales, d'offrir du soutien technique à l'échelle mondiale à partir d'un seul marché.


M2M World Alliance rassemble les opérateurs Etisalat, KPN, NTT DOCOMO, Rogers, SingTel, Telefonica, Telstra et VimpelCom. Actif dans plus de 60 pays, le réseau mondial de l'alliance regroupe des multinationales qui adoptent une approche homogène afin de déployer des appareils connectés dans plusieurs pays au même moment.

ARTICLE EN ENTIER

Un Français à la tête du Conseil européen de la recherche

Filière électronique>Europe>R&D>Nominations
18/12/2013 15:32:59 :

La Commission européenne a nommé le professeur Jean-Pierre Bourguignon au poste de président du Conseil européen de la recherche (CER), principal organisme de l'Union européenne pour le financement d'activités de recherche exploratoire à l'initiative des chercheurs eux-mêmes. En vertu des propositions de la Commission pour le prochain programme de l’UE pour le financement de la recherche, Horizon 2020 (2014-2020), le budget du CER devrait dépasser 13 milliards d’euros, soit une augmentation de près de 60% par rapport à la période 2007-2013 …

Nommé par la Commission pour un mandat limité à quatre ans, renouvelable une fois, le professeur Bourguignon, mathématicien français, prendra ses fonctions le 1er janvier 2014 et succédera au professeur Helga Nowotny. Il sera le premier président du CER à exercer son mandat à Bruxelles, avec un rôle renforcé puisqu'il consacrera l’essentiel de son temps aux activités du CER.

Le Conseil européen de la recherche a été institué en vertu du 7e programme-cadre de l’Union européenne pour la recherche et le développement technologique. Il octroie, par concours généraux, des subventions à des projets dirigés par des chercheurs débutants ou confirmés, de toute origine, qui travaillent en Europe ou viennent en Europe pour y travailler. Le seul critère de sélection est l’excellence scientifique. L’objectif est de récompenser les meilleures idées, de retenir en Europe les cerveaux les plus brillants, mais aussi d’attirer des talents étrangers.

Site web du CER

ARTICLE EN ENTIER

Lancement de l'appel à manifestations d'intérêt « stockage et conversion de l'énergie »

Filière électronique>France>R&D>Politique
18/12/2013 15:33:47 :

Le gouvernement annonce le lancement d'un appel à manifestations d'intérêt (A.M.I.) "stockage et conversion de l'énergie" dans le cadre du programme d'Investissements d'Avenir piloté par l'Ademe pour le compte de l'État. Cet appel à manifestations d'intérêt, qui s'appuie sur une étude récente sur le potentiel de stockage de l'énergie, s'inscrit dans le cadre du programme "Démonstrateurs et plateformes technologiques en énergies renouvelables et décarbonées et chimie verte", doté de 1,125 milliard d'euros de crédits …

« La montée en puissance des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique engendre un besoin croissant de flexibilité pour assurer l'équilibre de l'offre et de la demande et garantir la stabilité du réseau électrique », soulignent les pouvoirs publics.
Deux approches sont aujourd'hui privilégiées : le stockage d'énergie (chaleur et électricité) et la conversion de l'électricité renouvelable en hydrogène. Le nouvel A.M.I. "stockage et conversion de l'énergie" a précisément pour objectif de promouvoir le développement de ces solutions.

Le coût actuel de ces technologies freine le développement du stockage et de la conversion en hydrogène. L'AMI ciblera donc en priorité les projets permettant notamment de réduire ce coût, ainsi que les projets portés par un consortium dont l'un des acteurs sera en mesure de valoriser industriellement cette innovation.

En ce qui concerne les solutions de stockage d'énergie, les projets attendus devront porter plus spécifiquement sur le stockage de chaleur ou sur le stockage réversible d'électricité.
Quant aux projets de conversion de l'électricité en hydrogène, ils devront être "intégrés" en proposant : soit la reconversion de l'hydrogène en électricité pour des usages non connectés, soit la réaction de l'hydrogène avec du CO2 pour la synthèse de produits à forte valeur ajoutée.

Cet A.M.I. est ouvert jusqu'au 28 janvier 2015. Une clôture intermédiaire sera effectuée le 31 mars 2014. Les projets peuvent être soumis pendant toute la période d'ouverture de l'A.M.I.

ARTICLE EN ENTIER

Mentor Graphics acquiert Oasys

CAO>Etats Unis>Fusions Acquisitions
18/12/2013 15:34:36 :

Troisième acteur mondial de la CAO électronique, l’Américain Mentor Graphics vient d’annoncer le rachat de certains actifs d’Oasys Design Systems, créateur de la plate-forme de synthèse physique RTL Oysys RealTime. Le montant de l’acquisition n’a pas été dévoilé …

Oasys a été fondée en 2004 par des développeurs vétérans de la synthèse RTL. L’entreprise a notamment été financée par Intel Capital et Xilinx Ventures. Utilisés par de nombreux fournisseur de semiconducteurs, les outils de synthèse RTL d’Oasys sont destinés aux développeurs de systèmes sur une puce complexes, d’Asic et de blocs d’IP.

ARTICLE EN ENTIER

ÉDITION du 18/12/2013
Édition précédente
publicité
 ENTREPRISES & MARCHES
L’Europe débloque 700 millions d’euros pour développer la téléphonie 5G
Jabil Circuit cède ses activités de SAV pour 725 M$
L’alliance M2M World lance sa première solution mondiale multi-opérateurs
Un Français à la tête du Conseil européen de la recherche
Lancement de l'appel à manifestations d'intérêt « stockage et conversion de l'énergie »
Mentor Graphics acquiert Oasys
 NOUVEAUX PRODUITS
Circuit de commande de moteur à courant 0,1 µA en mode veille
Circuit de commande de grille ultra-compact
-=-=


Accédez aux différents articles grâce au menu de droite





© VIPRESS - Soyez le premier informé !
Mentions légales